Accueil » Camp Boiro » Communiqué de presse de l’AVCB sur l’exécution sommaire de 70 cadres, entrepreneurs et d’autres citoyens détenus dans les camps BOIRO sous la dictature sanglante de Sékou TOURE

Communiqué de presse de l’AVCB sur l’exécution sommaire de 70 cadres, entrepreneurs et d’autres citoyens détenus dans les camps BOIRO sous la dictature sanglante de Sékou TOURE

Comme à l’accoutumée ce 18 octobre 2019, l’AVCB a fait le communiqué de presse suivant pour commémorer le sacrifice de 70 personnalités du régime de Sékou Touré. Cette année après un rappel des circonstances de cette ignominie, l’AVCB appelle les guinéens au dialogue étant donné le moment difficile que la Guinée rencontre.

L’Association des Victimes des Camps Boiro(AVCB) se souvient du 18 octobre 1971, jour sombre dans l’histoire de notre pays. Ce jour-là, sept dizaines de détenus furent fusillés simultanément à Coyah au mont Kakoulima, à Kindia au mont Gangan et à Kankan dans les champs de tir du camp Soundjata KEITA.

Ces victimes avaient été choisies pour satisfaire aux prédictions des marabouts de Sékou TOURE. En effet, selon Abdoulaye Portos DIALLO, dans son livre : «La vérité du Ministre», Sékou TOURE devait faire fusiller 70 Guinéens, nombre correspondant à l’âge du Président Ivoirien, Félix Houphouët Boigny, en 1971. Il était supposé né le 18 octobre 1905, mais en fait Houphouët ne donnait jamais sa date de naissance exacte.

Le but de ce sacrifice de 70 cadres guinéens était que Sékou Touré survive au Président ivoirien : Ironie du sort, Sékou TOURE mourut le 26 mars 1984, bien avant Félix Houphouët-Boigny (mort le 7 décembre 1993).

L’AVCB n’oublie pas ces évènements tragiques et hautement significatifs pour la Guinée. Cette année, vu le contexte de tension que nous vivons, nous avons choisi le18 octobre 2019 de publier un communiqué de presse en lieu et place d’une commémoration dans l’un des nombreux charniers répertoriés par notre association. Communiqué de presse qui sera une invite au gouvernement, aux acteurs politiques de l’opposition et à la société civile, d’aller à la table de négociation dans le cadre du comité de suivi institué à cet effet. C’est en discutant qu’on trouve des solutions aux crises les plus aiguës.

L’AVCB – dont les membres souffrent encore des multiples tueries de masse perpétrées dans les camps BOIRO – appelle à l’apaisement afin d’éviter à notre pays la répétition de telles tragédies. 

Tous les conflits finissent autour d’une table de négociation. Nous exhortons donc les protagonistes de la présente crise à privilégier le dialogue, seul gage de paix. Cette paix, on ne l’obtiendra qu’en mettant en place une commission Vérité, Justice et Réconciliation tant réclamée par l’AVCB afin d’éviter les violences qui ne cessent de se répéter en Guinée. Notre pays en a plus que besoin afin que notre slogan : « Plus Jamais Çà ! » trouve tout son sens. 

Plus Jamais Çà !

    Le Bureau Exécutif

Lire aussi: La banalisation des crimes de Sékou Touré par sa fille Aminata Touré, maire de Kaloum

Liste incomplète des 70 fusillés du 18 octobre 1971

NOM FONCTIONS DATES ARRESTATION Observations sur date exécution :
ARIBOT « SODA » Souleymane – Planteur
BAH Bademba – Notable
BAH Mody Amadou Baïlo – Industriel
BAH Thierno Ibrahima – Gouverneur /Chef de Cabinet
BALDE Abdoulaye – Directeur Ecole Militaire
BALDE Oumar – Ingénieur Secrétaire Exécutif OERS
BAMA Marcel Mato – Ministre – 3 Août 1971 à Siguiri
BANGOURA Karim – Ex Ambassadeur, Ministre des transports
Barry Abbas – Douanier
BARRY Cellou – Inspecteur des Douanes
BARRY Mody Oury – Industriel (Fils de l’Almamy de Mamou)
CAMARA Ali – InspecteurAffaires financières (douanier)
CAMARA Baba – Gouverneur
CAMARA Bakary – chef de quartier – Juillet 1971
CAMARA Bakary – Président du Tribunal
CAMARA Doussou Mory – Financier
CAMARA Fama – Douanier
CAMARA Filas – Contrôleur du travail
CONDE Emile – Gouverneur de Kankan (ancien Ministre ) – Juillet 1971
COUMBASSA Abdoulaye – Commissaire de Police (Sécurité N’Krumah)
DIALLO Abdoulaye – Docteur Chirurgien
DIALLO Alpha Amadou « M’en Parler » – Ministre de l’information – Juillet 1971
DIALLO Alpha Taran – Chirurgien, Ministre
DIALLO Karo – Infirmier Camp Boiro – Juillet ou octobre 71
DIALLO Oumar Kounda – Gouverneur
DIALLO Oury Missikoun – Inspecteur Finances
DIALLO Souleymane – Ex Minsitre Commerce Extérieur
DIALLO Souleymane Yala – Directeur des prix et conjonture – arrêté 1971
DIALLO Youssouf Lieutenant – Juillet ou octobre 71
DIOP Ahmadou Tidiane “Saint Germain” – Restaurateur
DIOP Tidiani – Directeur Administratif FRIA
FASSOU Michel – Sous-Lieutenant – Janvier ou octobre 71 ???????
GHUSSEIN Fadel – Chef de Cabinet – arrêté 1971
HABA Paul – Commissaire – 1971
HANN Saïdou ????
KABA ELHADJ Diafodé – Janvier ou octobre 71 ??????
KABA Mamady – Notable (Société Sogonikoun)
KEITA Fadiala – Ambassadeur (Directeur Général OBK) – Juil.-71
KEITA Kémoko – Magistrat (Procureur Général) – arrêté 1971
KOIVOGUI Massa – Planteur, Secrétaire Fédéral Macenta
KOUROUMA Missa – Ex Fédéral de macenta
KOUROUMA Soma – Ct Camp Samory – Juillet ou octobre 71 ???????
MAKADJI Tidiane – Agent SNE – Juillet ou octobre 71
MATHOS Gnan Felix – Directeur Banque
M’BAYE Cheick Oumar – Ambassadeur – 6 août 1971
N’DIAYE Boubacar – Lieutenant – Juillet ou octobre 71 ???????
PORRI René, dit Doumbouya – Chef Milicien Conakry 2
SAGNO Mamady – Ministre -Juillet 1971
SASSONE André – Directeur (témoin de mariage Sékou Touré) – arrêté 1971
SAVANE Morikandian – Ministre
SOW Aliou – Contributions Diverses
SOW Mamadou – Vétérinaire, Ministre du Plan.
SYLLA Fodé Saliou – Magistrat Procureur adjoint, – arrêté 1971
SYLLA Mamadouba – Chef réseau SNE – Juillet ou octobre 71
THIAM Baba Hady – Directeur de Banque – Juillet ou octobre 71
TOUNKARA Tibou – Ministre – Juillet 971
TOURE Kerfala – Urbanisme et Habitat
TOURE Sékou Sadibou – Industriel Malien Directeur Fruitaguinée

 

À propos konakryexpress

Je revendique le titre de premier clandestin à entrer en Italie, le jour où la mort de Che Guevara a été annoncée. Mais comme ce serait long de tout décrire, je vous invite à lire cette interview accordée à un blogger et militant pour les droits humains qui retrace mon parcours dans la vie: https://fr.globalvoices.org/2013/05/20/146487/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Distributed by Agence web kindy