Accueil » Archives de cet auteur: konakryexpress (page 84)

Archives de cet auteur: konakryexpress

Toumba sur RFI

Guinée – Article publié le : mercredi 16 décembre 2009 – Dernière modification le : mercredi 16 décembre 2009 Exclusivité RFI / L’ex-aide de camp du président Dadis Camara, Toumba Diakité, s’explique sur son geste Le lieutenant Aboubacar «Toumba» Diakité, le 2 octobre 2009. AFP / Seyllou Par RFI Le 3 décembre 2009, Toumba Diakité a tiré sur le président ...

Lire la suite...

Conakry: Meurtre sur la Route Leprince

guine-reportage-au-coeur-de-la-journe-de-manifestation-nationale-qui-a-fait-un-mort-body

J’ai recu le message suivant de M. Mamadou Sanoussi Bah: Le lundi dernier vers 20 heures, un jeune homme de gongoré, 20 ans, étudiant de son état, Moustapha Diallo, fils d’un de mes voisins à Gongoré-Maci, a été abattu par des ‘militaires’ sur la route Leprince, à Bambeto, le quartier Martyr. Moustapha est le fils de el Hadj Abdoulaye Pâthé, ...

Lire la suite...

L’impunité erigée en système de gouvernance !

Après les évènements douloureux et inqualifiables qui se sont déroulés le 28 septembre 2009 au stade du même nom, nous sommes obligés de constater encore une fois, la récurrence du phénomène de violence politique qui a ponctué tout le demi-siècle de vie de la république de Guinée. En effet, la vie du citoyen ne vaut pas grand-chose et se trouve ...

Lire la suite...

Barak H. Obama, les Etats Unis et le Monde, un an après !

Il y a un an, le 4 novembre 2008, le monde entier se réveillait avec l’élection du premier président noir aux Etats Unis d’Amérique, je veux dire Mr Barak Hussein Obama. Rarement élection aura intéressé autant de personnes en dehors même des frontières du pays considéré. Elle a enthousiasmé la planète par l’espoir qu’elle soulevait. Nous écrivions à l’époque, dans ...

Lire la suite...

Famille, appartenance ethnique et sentiment national!

Tout guinéen ayant une parcelle de fibre patriotique doit être préoccupé aujourd’hui par une menace qui risque de faire imploser la Guinée si l’on y prend garde, à savoir le fait ethnique. Il faut à tout prix éviter une « rwandisation de notre pays ». En effet personne ne choisit de naître Peulh, Malinké, guerzé, Soussou, ou tout autre groupe ...

Lire la suite...

Call from the Council of the Intellectuals of Africa and the African Diasporas

Although it is with some delay, I am reproducing herunder a Call for an Immediate African Board of inquiry, receeived from the Council of the Intellectuals of Africa and the African Diasporas on the massacres in Guinea: on September 28, 2009: Whereas, on Monday September 28, 2009, Africa and the whole world waited to live again and reinforce the historic ...

Lire la suite...

Nomination de deux commissions d’enquete sur la barbarie

BENSOUDA_ Cheick Sako

A peine trois semaines après le massacres, les viols, les vols et autres saccages, le gouvernement et la communauté internationale ont nommé deux commissions d’enquête pour faire la lumière sur les évènements du 28 septembre 2009. Le gouvernement guinéen a, en effet, publié les noms des membres de sa commission le 17 octobre. M. Ban-KI-Moon a nommé le diplomate érythréen ...

Lire la suite...

La machine à fabriquer des dictateurs!

Une question récurrente chez bon nombre de Guinéens c’est de se demander si notre cher pays n’est pas damné par la nature pour ne pas dire “maudit” par les cieux? D’ aucuns vous diront volontiers que c’est la conséquence de tout le sang versé par des milliers de victimes innocentes du système pseudo révolutionnaire et sanguinaire de Monsieur Sékou Touré ...

Lire la suite...

Le calme précaire avant les grèves

[Note: ce billet est composé de morceaux d’une conversation sur le chat de Skype] À Conakry la situation est dans un calme précaire : encore ce matin on a essayé d’empêcher MM. Sidya Touré et Jean Marie Doré de se rendre à Abuja pour la réunion du Groupe de contact International sur la Guinée mais après quelque pression, ils ont ...

Lire la suite...

Compaoré n'est pas un médiateur crédible

Juste après les massacres du 28 septembre, le cap. Dadis Camara disait ne pas savoir ce que fait son armée. Maintenant il rejette la responsabilité des massacres sur les organisateurs de la manifestation. Il parle de complot visant à le renverser. Quel clown! Sans consulter ni les partis politiques ni les représentants de la société la CEDEAO (Communauté économique des ...

Lire la suite...
Distributed by Agence web kindy