Accueil » Camp Boiro

Camp Boiro

Lettre de l’Association des victimes du Camp Boiro à M. Moussa Faki Mahama, Président de la Commission de l’Union africaine

Ce 5 mai 2018, voici 55 ans naissait l’Organisation de l’Unité africaine, devenue depuis 2002 l’Union africaine. El Hadj Boubacar Diallo Telli, son deuxième secrétariat général, après l’humiliation et la torture au Camp Boiro, il fut tué par Sékou Touré. Sa dépouille git toujours dans une fosse commune non identifiée. Arrêté dans la nuit du 18 au 19 juillet 1976, à son ...

Lire la suite...

L’archevêque de Conakry Mgr. Raymond-Marie Tchidimbo  analyse le caractère de son ami Sékou Touré

Monseigneur Raymond-Marie TCHIDIMBO né à Conakry en 1920 est de la génération de la classe politique qui a porté la Guinée à l’indépendance, confisquée par le régime totalitaire. A peine ordonné prêtre, en 1951, il est affecté à Dabadougou en 1952 et quatre ans plus tard à Conakry. Il a commencé à servir à un moment crucial de l’émergence de notre ...

Lire la suite...

Le différend Guinée-Côte-d’Ivoire de 1967 et l’affaire Achkar Marof selon d’Issoufou Saidou Djermakoye, sous-secrétaire général des Nations-Unies

L’histoire qui suit montre comment Sékou Touré pouvait inventé une histoire pour créer des tensions sans aucune raison. Ensuite, il accuse d’autres personnes d’avoir voulu monter un complot pour se débarrasser de lui. L’histoire est extraite du Chapitre 39 — Annexe 2, de l’oeuvre monumentale que l’ambassadeur de France en Guinée, André Lewin aitre de  consacré à son ami dictateur, sous ...

Lire la suite...

Le “complot des enseignants”, premiers coups de Sékou Touré contre l’école guinéenne

Le billet que je vous présente aujourd’hui traite du soit-disant deuxième “complot” dénoncé par Sékou Touré, selon les témoignages que nous raconte Maurice Jeanjean, dont j’ai déjà cité des passages de son livre intitulé Sékou Touré: un totalitarisme africain. Koumandian Keita, survivant des geôles de Sékou Touré, auteur de Guinée 61. L’Ecole et la Dictature, accessible sur campboiro.org, comme tous les autres livres à partir desquels ...

Lire la suite...

Le quotidien au Camp Boiro entre humiliations et instinct de survie

Paul Alata aussi pensait avoir en Sékou Touré un ami. N’était-il pas venu en Guinée en 1955, après 10 ans passés au Sénégal? Homme de gauche, soucieux de l’émancipation des peuples colonisés, il était venu dans notre pays après des discussions avec Sékou Touré pour former une CGT (Confédération générale des travailleurs) guinéenne. A ses débuts en Guinée, il militait dans ...

Lire la suite...

KEÏTA Koumandian homme cultivé et un orateur de talent, dont Sékou Touré était jaloux

A la suite du deuxième faux complot des enseignants, l’assemblée nationale condamne à de lourdes peines les membres du bureau du syndicat des enseignants. Voci comment Keita Noumandian décrit la succession des faits dans son livre Guinée 61. L’Ecole et la Dictature, entièrement disponible sur le site campboiro.org: Le Samedi 18 novembre 1961, le Bureau directeur du syndicat a été déclaré ...

Lire la suite...

Arrestation et incarcération de Adolf Marx au Camp Boiro

Au nom de sa pseudo révolution, Sékou Touré et ses acolytes ont trahi, torturé et humilié ceux qui auraient pu mettre en valeur l'énorme potentiel de la Guinée

Le 28 décembre 1970, le citoyen allemand, directeur de la seule brasserie de Guinée, était arrêté en pleine nuit chez lui, sans savoir pourquoi.  À sa libération, il écrira Maudits soient ceux qui nous oublient. Le livre entier est disponible gratuitement sur le site campboiro.org, comme la plupart de ceux que j’utilise pour mon blog concernant cette période. C’est de ce livre qui relate ...

Lire la suite...

Camp Boiro: Crimes révolutionnaires et sadisme de Sékou Touré

Le Mémorial virtuel du Camp Boiro a publié un article de Souleymane Diallo, fondateur et administrateur général de l’hebdomadaire de Conakry, Le Lynx, de la radio du même nom et du groupe de presse Guicomed qui publie aussi l’autre hebdomadaire La Lance. Originalement, cet article avait été publié sur son hebdomadaire, dans le No. 388 du 30 octobre 19999. Souleymane Diallo ...

Lire la suite...

Baldet Ousmane (1924-1971), premier gouverneur de la Banque Centrale, ancien ministre, pendu à Conakry le 25 janvier 1971

Ousmane Baldet (ou Baldé) est issu de la lignée des  Uururɓe Kulunnaaɓe ou Kulunnanke (Mbal-Balde), fondatrice et régnante du diiwal (province) de Koyin dans la Confédération musulmane du Fuuta-Jalon (1725-1897). L’administration coloniale française déplaça le siège de la région  à Tougué vers 1915. L’étudiant Ousmane termina ses études à l’Ecole William Ponty de Gorée avec un diplôme d’administrateur en 1944. ...

Lire la suite...
Distributed by name369.com