Accueil » Politique

Politique

L’Ouganda va-t-il suspendre internet alors que l’opposition entre en ébullition pour les élections de 2021 ?

Manifestantes à la Marche des femmes de juin 2018 à Kampala, en Ouganda. Photo de Katumba Badru, utilisée avec autorisation.

En Ouganda, internet est devenu un champ de bataille où le gouvernement tente de réduire au silence une population en ligne de plus en plus nombreuse qui exprime son désaccord. Pendant des années, les autorités ougandaises ont déployé différentes tactiques pour baillonner la dissidence politique et maintenir au pouvoir le Mouvement de la résistance nationale [NRM] et le Président Yoweri Museveni. ...

Lire la suite...

Le premier lactarium du Bangladesh se heurte aux réticences du public conservateur

L’islam encourage l’allaitement jusqu’à deux ans, mais une fois que les nourrissons sont allaités par une mère nourricière, elle devient une "mère de lait" pour l’enfant — une relation qui détient des droits spéciaux au regard de la loi islamique. L’enfant allaité est reconnu comme un demi-frère des autres enfants de la mère nourricière, et le mariage entre eux est interdit. Les islamistes conservateurs craignent donc que le lactarium ne rende difficile l’identification des "mères de lait" et des "frères et sœurs de lait" qui en résultent. Si, à l’avenir, les "frères et sœurs de lait" devaient se marier, cela serait considéré comme haram (péché) [fr].

Lire la suite...

Comment l’essence de la culture Kpèlè fut détruite ?

Photo empruntée au site Kpèlè Culture.

Le 25 novembre, l’historien et webdocumentaliste guinéen Paul Théa a publié sur sa page Facebook un commentaire sur la culture kpèlè qui a retenu mon attention.  M. Paul Théa est l’un des plus grands experts de notre temps pour la Traite Négrière au Rio Pongo et au Nunez. Etant donné le peu d’écrits disponibles sur nos cultures, il serait utile que ceux qui ...

Lire la suite...

Le “Carnaval”, soit pendaisons publiques avec exposition des corps des suppliciés, le tout dans une atmosphère d’hallucination collective

Quatre-vingt-onze condamnations à mort dont trente-trois par contumace, soixante-huit condamnations aux travaux forcés à perpétuité, des pendaisons publiques avec exposition des corps des suppliciés, le tout dans une atmosphère d'hallucination collective baptisée "carnaval" par le régime. Tels sont les chiffres officiels et le climat du "procès" qui s'est déroulé à Conakry en janvier 1971. Une date éclaboussée de sang. Comme tant d'autres, avant et après. Le vent de folie né dès le premier "complot"continue de souffler, plus violent que jamais. C'est l'exacerbation de la terreur, de la cruauté mentale depuis longtemps devenue argument politique.

Lire la suite...

Éthiopie : non aux discours haineux, pas à la liberté d’expression

Alors que l'espace politique s'est ouvert, les cas de discours haineux et de désinformation ont augmenté. La récente vague de violences ethniques et religieuses qui a eu lieu dans certaines régions d'Éthiopie a provoqué la mort de centaines de personnes, dans un pays tendu et fragmenté. M. Fisseha Tekle d'Amnesty International suggère aux organisations gouvernementales et non gouvernementales (ONG) de s'attaquer aux causes profondes de l'hostilité et des inégalités entre les groupes avant de passer à la législation.

Lire la suite...

Hommage à Monseigneur Raphaë Kpakilé TEA

Qui était Mgr TEA ? Pour cette brève présentation, j’ai utilisé son premier texte publié après son ordination intitulé « Du paganisme à l’Autel, la vocation d’un Guerzé » et le souvenir de nos conversations. Il ne mettait pas h à TEA. Quand les colons installèrent des écoles en Guinée, ils commencèrent par inscrire les fils des chefs. Le vieux ...

Lire la suite...

Même si le journalisme demeure un métier dangereux, le nombre de tués n’a jamais été aussi bas depuis 16 ans

Dans son bilan annuel 2019, Reporters sans frontières recense 49 journalistes tués, soit une baisse spectaculaire de 44 % par rapport à l’année précédente. Ce chiffre “historiquement bas”, en comparaison avec la moyenne de 80 morts enregistrée ces deux dernières décennies, traduit essentiellement la baisse du nombre de journalistes tués sur les terrains de conflits armés. La couverture des conflits en Syrie, au Yémen, en Afghanistan s’est ainsi avérée deux fois moins meurtrière pour les journalistes : 17 journalistes ont été tués dans l’ensemble de ces trois pays en 2019, contre 34 l’année précédente.

Lire la suite...

La situation sécuritaire au Mali a atteint un seuil critique, avertit un expert de l’ONU

Photo MINUSMA/Gema Cortes/ Des Maliens écoutent des Casques bleus de la MINUSMA lors d'une réunion sur la justice et la réconciliation dans la région de Mopti (photo d'archives).

Depuis 2012, le Mali vit une tragédie qui a provoqué des centaines de morts et contraint des milliers au déplacement intérieur. Devant l’impréparation des forces armées maliennes et les difficultés que rencontrent l’opération militaire française Barkhane, il y a des gens qui critiquent la France et dénoncent même une prétendue collusion de ce pays avec les djihadistes. Naturellement cette accusation reste ...

Lire la suite...

Mgr Raymond Marie Tchidimbo, archevêque émérite de Conakry, “On vous a arrêté. Pourquoi?”

Intronisation de Mgr. Raymond-Marie Tchidimbo comme archevêque de Conakry, le 31 mai 1962, à sa droite le tyran Sékou Touré. Source: campboiro.oorg

Mais le fin fond du problème se trouvait ailleurs: jeune missionnaire encore, de retour en Guinée en 1952, Tchidimbo avait épaulé Sékou Touré dans son action syndicale pour l’avènement d’une société plus juste et plus humaine dans le contexte colonial français. Et à la veille de l’indépendance, Sékou Touré croyait trouver en Tchidimbo ce même allié qui exécuterait ses plans machiavéliques pour ses desseins dictatoriaux.

Lire la suite...

 Alpha-Abdoulaye Diallo présente la vie au Camp Boiro, interview de Hassatou Baldé  pour Guineenews 

Cette interview du Dr. Hassatou Baldé publiée a été publiée sur Guinéenews. le 1er mai 2005. Je vous la propose sur konakryexpress pour ceux qui ne l’auraient pas lue. Etant donné sa longueur, elle paraitra en 3 parties. Voici la première partie. Aujourd’hui Guinéenews reçoit Monsieur Alpha-Abdoulaye Diallo, plus connu sous les pseudonymes de “Porto” ou “Portos” qui va nous ...

Lire la suite...
elit. tempus id commodo eget commodo libero. dolor. eleifend
Distributed by Agence web kindy