Camp Boiro

POLITIQUE

Droits de l'Homme

Deuxième arrestation de Lamine Kamara en juillet 71 et transfèrement du Camp Boiro au camp Soundiata Keïta de Kankan, puis Kindia

C’est ce qui est terrifiant là-dedans.Vous êtes quatre dans une cellule. On vient retirer quelqu’un. On dit son nom. La personne s’en va. Et plus rien. Donc la peur est présente à chaque instant. On ne s’habitue pas à cette peur-là. C’est seulement à la libération qu’on a su qui avait été exécuté ou non. Et pour ceux qui mourraient, à l’époque, même les familles n’étaient pas infor-mées. On ne délivrait aucun certi cat de décès. Trente-cinq ans plus tard, il y a des familles quin’ont toujours pas fait leur deuil.

Lire la suite...

La France pourra-t-elle se doter d’un cadre légal permettant la restitution des “biens mal acquis”

Les ONG soulignent notamment la reprise par le rapport des parlementaires des principes de transparence, redevabilité, solidarité, intégrité et efficacité. Ces cinq principes sont le gage d’une restitution responsable des avoirs détournés. Les ONG insistent notamment sur la nécessité d’impliquer la société civile, en France et dans le pays d’origine, tout au long du processus de restitution. Elles rappellent également la nécessité d’une traçabilité des avoirs, depuis leur confiscation jusqu’à leur affectation finale dans le pays d’origine.

Lire la suite...

CAMP BOIRO, KANKAN, KINDIA : UN ANCIEN PRISONNIER RACONTE

Je me disais : dès que j’arriverai à l’interrogatoire, dès que la vérité va éclater, on va me libérer. Quand je suis entré dans la pièce où j’allais être torturé, j’ai trouvé au sol des tessons de bouteille mélangés à du gravier. On m’a forcé à m’agenouiller dessus, les mains ligotées dans le dos.

Lire la suite...
Mme Fatou Bensouda en fidèle serviteur d'un régime dictatorial. Source: justiceinfo.net

Quand l’ONG Pottal-Fii-Bhantal remonte les bretelles à Mme Fatou Bensouda Procureure générale de la cour pénale internationale

Selon vos propres mots, la CPI suit de près la situation de chaos qui règne en Guinée, avec la tentative de coup d’état constitutionnelle de Mr. Alpha Condé. Tous les dangers sur lesquels on n’a cessé d’attirer votre attention pendant dix ans sont en train de se matérialiser en Guinée : violences ethniques, assassinats gratuits de citoyens innocents sur un fond de corruption à grande échelle, d’exploitation prédatrice des ressources naturelles à des fins de guerre larvée contre toute tentative de démocratisation du pays. 

Lire la suite...

Femmes et sociétés

Distributed by Agence web kindy