Accueil » Archives de cet auteur: konakryexpress

Archives de cet auteur: konakryexpress

La tragédie des Congolais expulsés d’Angola

Selon un communiqué du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (OCHA), depuis début octobre, le gouvernement angolais a expulsé quelque 330 000 personnes en situation irrégulière, principalement vers les provinces du Kasaï, du Kasaï central et du Kwango en République démocratique du Congo. Le communiqué précise que d’après des d’entretiens avec des habitants de la ville frontalière de Kamako dans le ...

Lire la suite...

Camp Boiro: Vraies et fausses libérations du camp Boiro selon Porthos

Innombrables ont été les formes de sadisme dont Sékou Touré a fait montre: inviter à diner sa victime pour l’arrêter le lendemain, écrire à celle-ci pour lui demander de coopérer avec sa fichue révolution, faire semblant d’ignorer les sévices auxquelles elle a été soumise, etc.  Dans l’article qui suit a été extrait du livre de Alpha Abdoulaye Diallo ‘Portos’ “La vérité ...

Lire la suite...

Le blogueur mauritanien Mohamed Ould Mkheitir, blanchi de l’accusation d’apostasie mais toujours en prison depuis 4 ans

Mkheitir lors de sa parution à la cour d’appel en 2016 par IHEU.org – CC BY-SA 4.0 A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme célébrée chaque année le 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948, ma pensée va tout particulièrement à  Mohamed Ould Mkheitir. ...

Lire la suite...

Ces 28 militaires mauritaniens pendus le 28 novembre 1990

Capture d’ ecran des 28 soldats executes le jour de l’independance – Video de Ibrahima Sow Depuis 1990, chaque 28 novembre une partie des mauritaniens réclament que justice soit rendue pour 28 militaires pendus dans la nuit du 27 au 28 novembre pour fêter l’anniversaire de l’accession à l’indépendance de leur pays. Ils furent minutieusement sélectionnés parmi ceux qui avaient été ...

Lire la suite...

Il y a 57 ans, la FEANF réaffirmait sa solidarité  aux syndicats éprouvés et à tous les patriotes emprisonnés par Sékou Touré

Dans La Guinée : Bilan d’une Indépendance, paru en 1964, B. Ameillon, rappelle la réaction de la FEANF, comment le régime tyrannique de Sékou Touré a arrêté les membres du Bureau du Syndicat National des Enseignants, dénonçant ce qui allait être connu sous le nom de « complot » des enseignants de novembre 1961.  Les élèves et étudiants de Guinée, ainsi que ...

Lire la suite...

REFUSONS LE JEU DES PREDATEURS-PYROMANES !

 Alerte rouge. Alerte rouge. Alerte rouge. Alerte rouge. Alerte rouge. Aujourd’hui plus que jamais les Guinéens sont confrontés de façon rapprochée à une menace de guerre civile ou de génocide. Dans un sursaut national, il faudrait que tout le monde se lève et refuse ce que veulent les incendiaires, les pyromanes. A qui profiterait une confrontation inter ethnique chez nous ? ...

Lire la suite...

La paix entre l’Érythrée et l’Éthiopie entraîne une poussée de réfugiés

Ce billet a été écrit en anglais par James Jeffrey, un journaliste indépendant basé à Addis Abeba et collaborateur régulier d’IRIN. Je le trouve intéressant parce qu’il nous fait voir les problèmes que provoque la politique d’ouverture du Premier ministre éthiopien dans une région qui était figée depuis plus de deux décennies. C’est pour cela que je l’ai traduit et je ...

Lire la suite...

Elu député, le leader de la lutte contre l’esclavage en Mauritanie Biram Dah Abeid croupit toujours en priso

Nous sommes en Octobre 2018 et environ 90 000 personnes sont encore maintenues esclaves en Mauritanie, selon l’ONG Global Slavery Index. Malgré des textes d’abolitions officielles, sociologues, historiens et associations des droits de l’homme considèrent que l’esclavage héréditaire persiste au sein de la société mauritanienne : privation de libertés dès la naissance, maltraitance, trafics d’êtres humains et viols. Figure historique de la lutte ...

Lire la suite...

En supprimant l’élite guinéenne Sékou a détruit la Guinée

Il est assez effarant de constater que dès qu’on parle de Camp Boiro, beaucoup de Guinéens, pour ne pas dire la plupart détournent leur regard et ne se sentent pas concernés. Cette monumentale erreur est symptomatique du déficit d’éducation civique de nos concitoyens. Et du manque de solidarité et de sympathie à l’endroit des milliers de Guinéens massacrés par Sékou ...

Lire la suite...

Les méthodes de la Commission d’enquête de Sékou Touré

L’agression du 22 Novembre 1970 a fourni au dictateur une occasion inespérée pour sévir et massacrer. Voici ce qu’écrivait l’unique hebdomadaire de Guinée à l’époque, Horoya, organe du PDG, le 3 avril 1984, traitant du cauchemar vécu par les guinéens sous le tyran Sékou Touré: “Pendant plus de deux décennies, le peuple de Guinée, labouré dans sa chair et son âme par des mains sanglantes, ...

Lire la suite...
Distributed by Agence web kindy