Accueil » Tag archives : Camp Boiro

Tag archives : Camp Boiro

3 août 1971: Une bonne partie des membres du gouvernement enfermée au Camp Boiro

Seize membres du gouvernement sur vingt-quatre ont été arrêtés

Le billet que je vous propose aujourd’hui est extrait du livre Alpha Abdoulaye Diallo dit Portos, La vérité du ministre. Dix ans dans les geôles de Sékou Touré. Dans cette partie de son livre, Portos se pose des questions sur les nombreuses arrestations visant de hautes personnalités et décrit la duplicité et la traitrise dont Sékou Touré était champion. Il ...

Lire la suite...

Le quotidien au Camp Boiro d’après le témoignage d’Ousmane Ardo Bâ

Un peuple qui ne connait pas son passé, répétera toujours ses erreurs.. Photo Mata Thiam de l'Association des victimes du camp Boiro

Dans ce billet extrait de son livre Camp Boiro. Sinistre geôle de Sékou Touré, publié par les Editions L’Harmattan. Paris. 1986, Ousmane Ardo Bâ nous décrit l’atmosphère et la méchanceté des gardes dans ce sinistre camp de concentration ainsi que les rations alimentaires Tenu en éveil par les douleurs et le désespoir, j’écoutais les bruits insolites de la prison. De ...

Lire la suite...

Des milliers de victimes tombèrent sans savoir pourquoi elles mouraient, dixit Kindo Touré

J’apprends la disparition, mercredi 22 mai 2019, du doyen Kindo Touré. Paix à son âme! Que la terre lui soit légère!Ce billet est extrait de son livre Unique survivant du “Complot Kaman-Fodé“. Merci doyen pour cet héritage que vous laissez aux plus jeunes pour qu’ils puissent mieux comprendre la tragédie qui a bloqué l’évolution de notre pays et continue d’empêcher ...

Lire la suite...

Affaire “Bah Lamine” ou le revers des relations incestueuses entre Sékou Touré, Houphouët-Boigny et Siradiou Diallo

Heureusement, il n’y a pas laissé sa peau! Mais, il en a fallu de peu. Mon frère cadet Bah Mamadou Lamine, nous raconte dans ce billet une aventure qui lui est arrivée pendant son trop long exil. Ce billet a été publié une première fois sur konakryexpress.wordpress.com, mon premier blog le 3 mai 2015 Camp Boiro                    AFIN QUE NUL ...

Lire la suite...

Beaucoup de ministres, d’ambassadeurs et de gouverneurs de régions fusillés

Voici la troisième partie de l’interview à Alpha Abdoulaye Diallo dit ‘Portos’ concédée à Hassatou Baldé de guineenews.org faite le 1er mai 2005 et reprise par le Mémorial campboiro.org. Guinéenews — Parfois les exécutions se faisaient par groupes : par des pendaisons parfois publiques ou des fusillades. La nuit du 17 au 18 octobre 1971 beaucoup de Ministres, des ambassadeurs et de Gouverneurs ...

Lire la suite...

Jean-Paul Alata Prison d’Afrique: Chapitre 2 Cabine technique. 3ème partie

Au bureau, Ismaël Touré est seul. Le ministre m’indique le siège. Oularé reprend sa place derrière moi.— Hé bien. Alata. Je pense que vous êtes maintenant convaincu que vous ne pouvez pas nous résister? On ne vous a appliqué que le premier degré. Il y en a d’autres.— Pourquoi avez-vous interrompu, monsieur le Ministre ? Ie n’ai encore rien dit qui puisse ...

Lire la suite...

Marcel Julien Ropert: Comment avouer un faux complot?

Ce billet est extrait d’un  encadré du livre que Diallo Siradiou a écrit en  1985 pour les éditions Jeune Afrique, intitulé Sékou Touré: Ce qu’il fut. Ce qu’il a fait. Ce qu’il faut défaire. L’auteur eut la chance d’être libéré en 1974.On me donne un papier imprimé sur lequel figurent trois colonnes : 1. S.D.E.C.E. ; 2. S.S. Nazis ; 3. ...

Lire la suite...

Siradiou Diallo: Le complot permanent, ou le stalinisme à la guinéenne 1ère partie

Maniées avec une dextérité d’orfèvre, trois armes ont permis à Sékou Touré de régner en maître absolu sur la Guinée pendant vingt-six ans: le verbe, la pénurie des biens de première nécessité et le complot permanent. Grand maître de la parole, le dictateur défunt savait tenir en haleine un auditoire de milliers de personnes pendant cinq, voire dix heures d’affilée. ...

Lire la suite...

Complot Kaman-Fodéba

En mars 1969 éclate le complot des “officiers félons” et des “politiciens véreux”. Tout commence par une banale dispute autour d’un verre au cours d’un bal à Labé (à 450 km de Conakry). Enervés, des soldats menacent des militants du parti de “cravater” (entendez pendre) bientôt Sékou Touré. Un agent zélé, M. Emile Cissé, directeur d’école, yeux et oreilles de Sékou ...

Lire la suite...
libero Nullam tempus risus. mattis id dolor nunc elementum non quis ante.
Distributed by Agence web kindy