Sékou Touré

Sékou Touré en Aout 1976 aux Guinéens « EGORGEZ LES PEULHS, NOUS ASSUMONS ! »

Ce discours nous a trouvé à Abidjan, étudiant à l’Institut d’Ethnosociologie de Cocody. Nous, Guinéens nous retrouvions en masse à la Cité Universitaire du Plateau, alors en activité. Autour du thé/café et de la belote. En compagnie de nombreux Ivoiriens.  Dans notre génération on ne parlait pas d’ethnies ou de tribalisme…  Il y a plus de 44 ans, les 6, 21 et …

Read More »

L’implantation d’une « dynamique de violence», avant l’indépendance

Ce billet est tiré de la contribution de Bernard Charles intitulée Le rôle de la violence dans la mise en place des pouvoirs en Guinée (1954-1958) à l’oeuvre collective L’Afrique noire française : l’heure des Indépendances parue en 1992, reprise dans webguinee.net. Vu la longueur du texte je l’ai divisé en trois parties, dont celle-ci est la deuxième. La première a …

Read More »

Dans la conquête du pouvoir, tous les coups sont permis

Ce billet est tiré de la contribution de Bernard Charles intitulée Le rôle de la violence dans la mise en place des pouvoirs en Guinée (1954-1958) à l’oeuvre collective L’Afrique noire française : l’heure des Indépendances parue en 1992, reprise dans webguinee.net. Vu la longueur du texte je l’ai divisé en trois parties, dont celle-ci est la première. La deuxième …

Read More »

Le 3 aout 1971, arrestation de Diallo Abdoulaye Porthos

Je me laisse aller à mes pensées. Toutes ces arrestations… Les rangs des ministres de plus en plus clairsemés. A qui le tour ? Je me sens malheureux, car je ne peux pas intervenir auprès du chef de l'Etat, qui a envoyé une lettre-circulaire confidentielle aux ministres, pour leur interdire toute intervention en faveur d'un membre de la "cinquième colonne" : quiconque enfreindra cette interdiction sera lui-même arrêté.

Read More »

Cinquante mille tombes qui ne seront jamais profanées. 

Dans la journée 14 juillet  2020, la tombe du sanguinaire Sékou Touré, a fait l’objet de profanation au cimetière de la  Camayenne, dans la commune de Dixinn. Voici ce que geste a inspiré à Ourouro Bah, membre de l’Association des victimes du Camp Boiro, comme publié sur sa page Facebook. D’un fait divers bizarre de profanation du catafalque de Sékou …

Read More »

L’exode massif des Guinéens sous Sékou Touré

Au moment de leur accession à l’indépendance, la Guinée et la Cote d’Ivoire avait à peu près le même volume de population, environ 3 millions d’habitants. Mais les mauvais choix politiques de Sékou Touré ont fait de son pays un endroit d’où tous les citoyens qui pouvaient s’exiler ont opté pour cette solution, alors que la Côte d’Ivoire devenait un …

Read More »

Trente minutes après le meurtre d’Amilcar Cabral à Conakry le 20 janvier 1973, Sékou Touré recevait ses assassins

Manifestation des victimes de la dictature de Sékou Touré et de leurs parents

Ce billet est extrait du 7ème chapitre d’une lettre que le Prof. Charles Diané a adressée au President français François Mitterand au moment où celui-ci s’apprêtait à recevoir Sékou Touré à Paris en septembre 1982. Le titre complet est Sékou Touré, l’homme et son régime. Lettre ouverte au Président Mitterand. Paris : Editions Berger-Levrault. 1982, 106 pages.  Dans cette partie, le Prof. Diané nous …

Read More »

Novembre 1970: Les souffrances de Djènè Konaté

Suite à l’agression du 22 novembre 1970, Kindo Touré rentre chez lui et nous décrit les conditions dans lesquelles il a retrouvé sa femme. Le récit est important parce que c’est celui de plusieurs familles des victimes. Il illustre aussi les tares des familles polygames et le sens de l’isolement dans lequel les proches des victimes vivent. Il faut aussi …

Read More »

Témoignage d’un témoins direct, le capitaine Amou Soumah, sur la fin de Keita Fodéba

L’hebdomadaire Jeune Afrique publie, dans son numéro daté du 18 mai, le témoignage du capitaine Amou Soumah, ancien officier d’ordonnance de M. Sekou Touré, sur la situation qui règne dans les prisons guinéennes. Ancien élève de l’Ecole d’application de l’infanterie de Saint-Maixent, marié à une Française, le capitaine Amou Soumah, arrêté par les autorités de Conakry, le 5 avril 1969, …

Read More »