Accueil » globalvoices

globalvoices

Forte mobilisation pour la libération du chercheur Patrick Zaki, détenu en Égypte pour des motifs politiques

[Tous les liens conduisent à des sites en italien, sauf indication contraire]. La peinture murale de l’artiste de rue Laika est une image plus éloquente que mille mots, pour attirer l’attention sur l’arrestation par les autorités égyptiennes du chercheur et militant des droits humains Patrick Zaki. L’œuvre [déjà effacée] réalisée à Rome près de l’ambassade d’Égypte, dépeint Giulio Regeni[fr], le ...

Lire la suite...

Nigeria: un état en déliquescence – réalité ou perception?

Réfugiés nigérians dans le camp de Gagamari, région de Diffa, Niger. Ils ont franchi la frontière pour fuir les attaques de Boko Haram qui ont attaqué leur ville, Damassak, le 24 novembre 2014. Photo de l’utilisateur de Flickr Commission européenne DG ECHO. CC BY-ND 2.0 [Sauf mention contraire, tous les liens renvoient vers des pages en anglais, ndlt] L’indice des ...

Lire la suite...

Les militants angolais continuent de faire face à la répression

Le drapeau de l'Angola, photo de Vanessa Lollipop_Flickr. 07.20.2018

Les espaces numériques militants ont gagné un nouveau souffle ces dernières années, bien que leur accessibilité soit limitée. Selon Internet World Stats, l'accès à Internet en Angola était évalué à 22,3% de la population en 2019, mais moins encore selon d'autres sources [en]. Pour la période 2018-2019, l'organisation DataReportal a enregistré un taux de pénétration de 66% pour la population urbaine, dont 45% via un téléphone portable et 11% d’utilisateurs actifs sur les médias sociaux, principalement sur des connexions portables, avec une utilisation en augmentation. Facebook arrive nettement en tête [en] par rapport aux autres plateformes.

Lire la suite...

Les réformes du président angolais ont un impact positif sur les médias – mais des limites persistent

Rafael Marques de Morais est un journaliste angolais de premier plan, militant anti-corruption et critique de longue date du gouvernement. Sous le régime du président José Eduardo dos Santos (“JES”), qui a dirigé l’Angola de 1979 à 2017, Marques a été continuellement harcelé par les autorités pour son travail.Dans les années 1990, alors qu’il travaillait pour le journal gouvernemental Jornal de ...

Lire la suite...

L’écriture en quête de liberté: politique et droits numériques en Afrique

Statue de Nelson Mandela, devant l'ambassade d'Afrique du Sud, Washington, DC USA, 30 novembre 2013. Image Flickr de Ted Eytan (CC BY-SA 2.0)

Un nombre croissant de gouvernements africains perturbent [pdf] l'accès à Internet, aux réseaux mobiles et aux plateformes de médias sociaux comme tactique stratégique pour réprimer la dissidence et maintenir le pouvoir – en particulier pendant les manifestations, les élections et les périodes de bouleversements politiques. Les gouvernements et autres acteurs politiques s'efforcent également par divers moyens de répandre la désinformation[pdf] auprès du public lors de ces événements majeurs.

Lire la suite...

Le premier lactarium du Bangladesh se heurte aux réticences du public conservateur

L’islam encourage l’allaitement jusqu’à deux ans, mais une fois que les nourrissons sont allaités par une mère nourricière, elle devient une "mère de lait" pour l’enfant — une relation qui détient des droits spéciaux au regard de la loi islamique. L’enfant allaité est reconnu comme un demi-frère des autres enfants de la mère nourricière, et le mariage entre eux est interdit. Les islamistes conservateurs craignent donc que le lactarium ne rende difficile l’identification des "mères de lait" et des "frères et sœurs de lait" qui en résultent. Si, à l’avenir, les "frères et sœurs de lait" devaient se marier, cela serait considéré comme haram (péché) [fr].

Lire la suite...

La Gambie face au cauchemar de la chasse aux sorcières sous l’ancien régime

Les sorciers et sorcières présumé.e.s ont été détenu.e.s jusqu'à cinq jours dans des lieux secrets et ont été forcé.e.s de boire du “Kubehjjaro”, une substance hallucinogène, puis d'avouer leurs sortilèges. Certains ont également été sévèrement battus et dépouillés par leurs ravisseurs. Certains sont morts dans les lieux de détention et d'autres, comme la mère de Dodou Sanyang, ont contracté une longue maladie avant de mourir.

Lire la suite...
vel, leo eget ante. at in consectetur mattis
Distributed by Agence web kindy