Accueil » Économie » Journée de l’industrialisation de l’Afrique 2017:  L’industrie moteur de croissance économique et pour la création d’emplois 

Journée de l’industrialisation de l’Afrique 2017:  L’industrie moteur de croissance économique et pour la création d’emplois 

Ayant eu l’honneur de participer à la creation de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique en 1989 à Harare par l’OUA et l’ONUDI célébrée chaque année le 20 novembre, je suis heureux de voir qu’elle est toujours observée, même dans des pays comme le Burkina Faso, le Mali et le Niger en proie à d’innombrables difficultés. Malheureusement, la Guinée, mon pays semble frappée d’amnésie pourtant elle est signataire de l’accord instituant cette Journée.
Le hasard du calendrier veut que cette année la célébration de cette Journée coincide avec le moment le plus critique de la crise politique au Zimbabwe. C’est à Harare qu’elle fut créée. Ce pays était alors le 2ème ou 3ème pays le plus industrialisé de l’Afrique sub-saharienne.
 
Les blancs qui avaient fui le pays lors de son accession à l’independance avaient commencé à revenir. Leur nombre était estimé à 260 000 avant l’indépendance, controlant toute l’économie, en particulier l’industrie.
 
Malheureusement, ce n’était qu’une brève éclaircie. Le cours de l’histoire de ce pays allait vite changer àcause du non respect de la part de la Grande Bretagne des accords de Lancaster House ainsi que de la folie révolutionnaire et la rapacité de Mugabe.Le dictateur a tout détruit!
À l’occasion de cette Journée,  le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a délivré le message suivant:

Afrique : le développement industriel et le libre-échange renforcent la compétitivité du continent (ONU)

Lignes à haute tension au Lesotho. Photo Banque mondiale/John Hogg

20 novembre 2017 – Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réaffirmé lundi le ferme engagement pris par l’ONU de soutenir l’industrialisation de l’Afrique et l’application d’un accord de libre-échange sur l’ensemble du continent.

« En tant que l’un des principaux moteurs de croissance économique et de création d’emplois, l’industrialisation jouera un rôle crucial dans les activités menées en faveur du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine », a déclaré M. Guterres dans un message publié à l’occasion de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique 2017.

Cette année, la Journée met l’accent sur les liens entre le développement industriel et les progrès de l’Afrique vers la création d’une zone de libre-échange continentale. Pour le chef de l’ONU, ces initiatives se renforcent mutuellement et peuvent contribuer à long terme à l’avènement de « sociétés solidaires, résilientes, pacifiques et prospères », permettant ainsi de contribuer à la croissance économique de l’Afrique et d’éradiquer la pauvreté.

« Des investissements stratégiques dans les infrastructures transfrontières permettront d’accroître à la fois le commerce et l’industrie, de même que la promotion des technologies vertes et des solutions à faible émission de carbone », a déclaré M. Guterres

Le Secrétaire général estime que les petites et moyennes entreprises (PME) africaines resteront les principaux acteurs du développement industriel et de la mise en place d’une zone de libre-échange continentale efficaces et durables. En Afrique, les PME représentent déjà 80% du produit intérieur brut du continent et 90% de tous les emplois.

« Les gouvernements, les entreprises et la société civile devront nouer des partenariats pour encourager l’innovation et favoriser la croissance durable », a souligné M. Guterres, estimant également crucial de tirer parti des capacités des jeunes Africains et de renforcer les institutions africaines. « Tant le Programme 2030 que l’Agenda 2063 tiennent compte de ces impératifs », a-t-il dit.

À propos konakryexpress

Je revendique le titre de premier clandestin à entrer en Italie, le jour où la mort de Che Guevara a été annoncée. Mais comme ce serait long de tout décrire, je vous invite à lire cette interview accordée à un blogger et militant pour les droits humains qui retrace mon parcours dans la vie. Elle est vieille de bientôt 4 ans, mais entretemps il n'y a pas eu beaucoup de changement: https://fr.globalvoices.org/2013/05/20/146487/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Distributed by name369.com