Accueil » Droits de l'Homme » Pourquoi cette Britannique d’origine éthiopienne a été candidate aux élections au Royaume-Uni?

Pourquoi cette Britannique d’origine éthiopienne a été candidate aux élections au Royaume-Uni?

Andy Tsege, militant de la démocratie enlevé risque l'exécution en Ethiopie. Arrêt sur Image d'une vidéo YouTube

Andy Tsege, un militant éthiopien de la démocratie enlevé, risque l’exécution en Éthiopie. Arrêt sur Image d’une vidéo YouTube

Yemi Hailemariam, une Britannique d’origine éthiopienne, s’est présentée aux élections législatives en candidate indépendante contre la Première ministre Theresa May, afin d’attirer l’attention du public sur le sort de son mari, Andargachew Tsege.

M. Andargachew ‘Andy’ Tsege est un citoyen britannique né éthiopien qui vivait à Londres avec sa femme et ses trois enfants depuis plus de quatre décennies. Il a été kidnappé par des agents de sécurité éthiopiens.

Le 23 juin 2014, le vol d’Andy est arrivé à l’aéroport de Sanaa au Yémen, où il devait prendre une correspondance pour Asmara, la capitale de l’Érythrée. Les autorités yéménites ont arrêté M. Andy et l’ont extradé vers l’Éthiopie où il a été condamné à mort, accusé d’avoir comploté pour renverser le régime en 2009.

M. Andy avec sa famille. Photo téléchargée

Andy avec sa famille. Photo téléchargée

Yemi a participé aux élections législatives britanniques comme candidate indépendante dans la circonscription de la Première Ministre Theresa May. Elle a eu peu de voix, mais sa campagne a été efficace car elle a pu plaider sa cause directement auprès de la première ministre.

Twit de Bekele Woyecha @bekelewoyecha

Fier de Yemi Hailemariam, la femme de AndyTsege qui a fait tout le chemin jusqu’à Maidenhead pour rencontrer Theresa May et demander la libération de Andargachew

Pendant la soirée électorale, Yemia portait un t-shirt avec le message ‘Free Andy Tsege’ (Libérez Andy Tsege) imprimé dessus pour serrer la main à Mme May.

Twit de Joanne MacInnes @MacInnesJoanne

Rencontre de candidates. Deux en rouge ; l’une heureuse, l’autre non. Si Theresa May essayait de faire libérer AndyTsege, elle se sentirait mieux

Sur Facebook, Abebe Gelaw, directeur exécutif de la chaîne de télévision par satellite de la diaspora ESAT, a écrit :

La gagnante c’est Mme Yemi ! J’ai regardé les résultats des élections britanniques en direct sur la BBC. Malgré les difficultés qu’elle s’est cherché elle-même, la Première ministre britannique Theresa May a gardé son siège dans la circonscription électorale de Maidenhead, qu’elle occupe depuis 1997. Mais ce n’est pas cette partie qui a retenu mon intérêt sur l’écran.

Il y a eu plein de candidats qui sont passés sur l’écran avec la PM. Mais pour moi, c’est une femme vibrante et créative portant un t-shirt avec le message “Libérez Andy Tsige”, qui se détachait comme la gagnante. Mme Yemi Hailemariam a décidé de participer aux élections contre Mme May pas pour la battre, mais juste pour attirer l’attention de l’opinion sur l’indifférence de la Première ministre britannique et de son gouvernement au sort de Andargachew Tsigie, citoyen britannique naturalisé et père de ses trois enfants.

Yemi a non seulement obtenu quelques voix, mais aussi une plate-forme nationale pour sensibiliser l’opinion aux souffrances d’un combattant de la liberté illégalement kidnappé et renvoyé en Éthiopie, qui croupit toujours en prison.

Depuis l’été 2014 Yemi, avec ses trois enfants, mène campagne pour le retour de son mari Andy.

Andy, qui fait partie de l’opposition diversifiée de la diaspora au régime éthiopien, a été accusé par le gouvernement d’avoir alimenté les récentes manifestations anti-gouvernementales dans son pays d’origine. Il faisait partie du groupe d’opposition Ginbot 7.

Depuis octobre 2016, l’Éthiopie est en situation d’urgence à mesure que s’accroît le sentiment anti-gouvernemental. Dans la répression qui a suivi, un certain nombre de dirigeants de l’opposition ont fui le pays ou ont été emprisonnés.

Ce billet a été écrit par Endalk, Conférencier à l’Université d’Arba Minch, Éthiopie pour globalvoices.org et traduit de l’anglais en français par moi-même.

À propos konakryexpress

Je revendique le titre de premier clandestin à entrer en Italie, le jour où la mort de Che Guevara a été annoncée. Mais comme ce serait long de tout décrire, je vous invite à lire cette interview accordée à un blogger et militant pour les droits humains qui retrace mon parcours dans la vie. Elle est vieille de bientôt 4 ans, mais entretemps il n'y a pas eu beaucoup de changement: https://fr.globalvoices.org/2013/05/20/146487/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Distributed by name369.com