Camp BoiroDroits de l'HommePolitiqueSékou Touré

Les cadeaux de Sékou Touré

Puis insidieusement, le chef de l’Etat lui demanda alors le numéro de sa chambre à l’hôtel Camayenne, sous le prétexte de lui faire envoyer une voiture pour l’aéroport.

Ce billet est extrait du livre de Alsény René Gomez « Camp Boiro. Parler ou périr »

Les cadeaux de Sékou Touré

Ses différents discours étaient consignés dans des ouvrages désignés sous le nom de « Tomes du PDG ». Il aimait les offrir à ses visiteurs dont certains avaient le privilège d’en recevoir avec dédicace.

Le cadeau avant l’arrestation.

Le cas de Baldé Oumar en poste à Dakar comme Secrétaire Exécutif de l’Organisation des Etats riverains du fleuve Sénégal OERS). Après l’agression du 22 novembre 1970, Baldé Oumar est appelé en consultation à Conakry par message. Il en informe alors le Président de la République du Sénégal, pays hôte du siège. Ce dernier lui fit part de ses appréhensions et lui recommanda de différer son déplacement compte tenu de l’exceptionnelle tension qui prévalait en Guinée à ce moment.

Cependant, Baldé Oumar répondit qu’il avait obligation de s’exécuter, surtout qu’il n’avait rien à se reprocher. C’est ainsi qu’arrivé à Conakry, il fut reçu sans protocole par le chef de L’Etat qui, après avoir pris connaissance séance tenante du contenu du courrier qu’il avait amené, le félicita et le reconduisit jusqu’à l’escalier.

Lire également : Le cadeau de Sékou Touré à Nelson Mandela et à Oliver Thambo: Ses tomes du PDG et des francs guinéens non convertibles

Pour son retour, contre toute attente, il rencontra des lenteurs inhabituelles pour la récupération de son passeport au niveau des agents du Ministère de l’Intérieur. Par la suite, ses appréhensions furent vite balayées par la chaleur de l’accueil à la Présidence. Il lui fut même proposé par le Président le poste d’Ambassadeur de Guinée au Sénégal. Au moment de se séparer, le Président lui dédicaça un Tome qu’il lui offrit « pour les bons et loyaux services rendus au pays ».

Puis insidieusement, le chef de l’Etat lui demanda alors le numéro de sa chambre à l’hôtel Camayenne, sous le prétexte de lui faire envoyer une voiture pour l’aéroport. Ce qu’il fit d’ailleurs avec empressement. Cependant, à 1 h du matin, il fut réveillé pour se retrouver face à trois gendarmes venus l’arrêter. Il était bouleversé. Malheureusement il n’était pas au bout de ses peines. En effet, le chef de groupe n’était quant à lui préoccupé que par la récupération du tome dédicacé qu’il avait mission de ramener à la Présidence.
Baldé Oumar ainsi arrêté fut exécuté le 18 octobre 1971 à Kindia.

Le cadeau après la libération

Ci-joint un extrait de la lettre de Diop Alhassane en date du 12 février 1980 après sa libération :

« Le 25 janvier 1980 à 9h00 Siaka Touré est venu en personne me chercher au bloc et me conduire à l’aéroport. C’est à ce moment qu’il me dit que j’allais voir ma famille. Il m’a alors remis un livre sur le séminaire idéologique des Etudiants de l’Institut Polytechnique, dédicacé “A mon frère Alhassane Diop sentiments fraternels.”

Signé : Sékou Touré.

Lire également : Camp Boiro: L’étrange cadeau de Noel en 1972

Alors me revient en mémoire la phrase du Président Houphouët-Boigny de Côte d’Ivoire, alors qu’il s’adressait au Président guinéen lors d’une visite en Guinée :
— Sékou tu es un mauvais frère, mais un frère quand même .

Comment savoir si c’était ce message qu’il voulait à son tour transmettre à Diop Alhassane ?

Laisser un commentaire avec Facebook

konakryexpress

Je revendique le titre de premier clandestin à entrer en Italie, le jour où la mort de Che Guevara a été annoncée. Mais comme ce serait long de tout décrire, je vous invite à lire cette interview accordée à un blogger et militant pour les droits humains qui retrace mon parcours dans la vie: https://fr.globalvoices.org/2013/05/20/146487/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
id felis neque. justo ut Donec mattis