Droits de l'HommeGouvernancePolitique

Pourquoi le tyran Sékou Touré a-t-il fait venir ces prisonniers du PAIGC de Mamou à Conakry?

Le problème des prisonniers portugais qui étaient aux mains du PAIGC a été une cause de conflit entre lui [Cabral] et Sékou Touré

Trois témoignages nient la véracité de l’un des aspects de ce « double objectif » officiel. Les voici :

Petit Barry : « Amilcar Cabral était un ami. Il discutait très intimement avec moi de certains de ses problèmes. Le problème des prisonniers portugais qui étaient aux mains du PAIGC a été une cause de conflit entre lui et Sékou Touré. Je crois que l’un des prisonniers devait être le fils du Maire de Lisbonne. Ce dernier a écrit à Sékou Touré pour lui demander d’intervenir pour que son fils soit relâché. Sékou Touré a convoqué Cabral (56) et lui a montré la lettre. Cabral lui a dit : « Il n’arrivera rien à ce Monsieur… Nous détenons un otage de marque. Nous allons négocier parce que les Portugais détiennent certains de nos …combattants. Donc, nous le relâcherons au moment opportun… »

Lire également : Mamadou Barry dit petit Barry, ancien directeur du Bureau de presse de Sékou Touré parle

Ces prisonniers se trouvaient à Mamou. Sékou Touré a demandé à Cabral de les faire transférer à Conakry. Cabral était au départ réticent et …finalement, il les a fait venir. Mais Cabral a insisté pour qu’une garde renforcée soit mise autour de leur lieu de détention qui était une villa d’ailleurs… L’attaque des commandos portugais est intervenue quelques jours seulement après le transfert de ses prisonniers du PAIGC de la ville de Mamou à Conakry. »

Dr Charles Diané : « … ce que je veux dire, c’est que …il y avait une guerre ici…Il y avait des détenus portugais ici …et parmi ces derniers, il y avait le fils du Maire de Lisbonne qui est un homme extrêmement puissant et qui serait passé par tous les moyens pour récupérer son fils. Alors, si vous vous souvenez, dans cette période, il y a eu beaucoup de faits qui prouvent qu’en définitive, l’intention de Sékou Touré était bien arrêtée… Ce Maire a essayé de négocier avec le PAIGC pour obtenir la libération de son fils… Je crois savoir que Sékou Touré était d’accord pour négocier cette libération avec des fonds extrêmement importants.

Le PAIGC a refusé catégoriquement. Qu’est-ce Sékou Touré a fait ? Ces prisonniers qui étaient détenus à Mamou – j’espère que certains s’en souviennent encore – ont été ramenés quelques jours avant cette opération à Conakry. Mais, pourquoi ? Vous croyez que c’est un jeu de hasard ?

C’était pour contrer le refus d’Amilcar Cabral… Ces prisonniers ont été parqués pratiquement au bord de la mer… »

C’était pour contrer le refus d’Amilcar Cabral… Ces prisonniers ont été parqués pratiquement au bord de la mer… »

Le mobile de l’agression n’a pas été seulement la libération des prisonniers portugais, dont « Le fils du maire de Lisbonne ». Il visait aussi le renversement effectif du gouvernement « impopulaire » du Président Sékou Touré. Dr Charles Diané s’est dit à ce propos très choqué par l’échec de la tentative de renversement : « Les Portugais ont essayé de faire coup double avec certains compatriotes (j’espère qu’un jour, on dira et on saura lesquels) de l’extérieur qui devaient et qui auraient pu en profiter pour renverser le régime. Mais, ça a été une opération mal montée, une opération précipitée. »

Laisser un commentaire avec Facebook

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
massa Nullam quis ut elit. eget