Accueil » Non classé » RSF inquiet pour deux journalistes, correspondants à Conakry, menacés de morts

RSF inquiet pour deux journalistes, correspondants à Conakry, menacés de morts

Reporters sans frontière à publié aujourd’hui ce communiqué:

Reporters sans frontières exprime son extrême préoccupation pour Mouctar Bah, correspondant à Conakry pour l’Agence France-Presse (AFP) et Radio France Internationale (RFI), et Amadou Diallo, de la British Broadcasting Corporation (BBC). Après avoir été brutalisés lors de la sanglante répression de l’opposition le 28 septembre 2009, les deux journalistes seraient actuellement recherchés par la junte militaire.

La suite (en français) ici.

À propos konakryexpress

Je revendique le titre de premier clandestin à entrer en Italie, le jour où la mort de Che Guevara a été annoncée. Mais comme ce serait long de tout décrire, je vous invite à lire cette interview accordée à un blogger et militant pour les droits humains qui retrace mon parcours dans la vie: https://fr.globalvoices.org/2013/05/20/146487/

6 plusieurs commentaires

  1. A la lecture de ce commentaire, j’ai parlé ce 30 septembre au téléphone avec un des journalistes les plus connus de Conakry. Il a confirmé que de nombreux journalistes ont été brutalisés lors de la boucherie.
    Mais à sa connaissance, les correspondants de RFI et de la BBCne sont pas recherchés. Au contraire le chef de l’état le cap. Dadis Camara tenterait sincèrement de calmer la situation et a promis la formation d’un gouvernement d’union nationale.

  2. Je pense que c’est tout le problème d’une armée ou armée bis totalement incontrôlable. RFI confirme que son correspondant est menacé.

  3. fodec2, pourriez-vous controler l’information avec vos contacts à Conakry? Si c’est vrai, ce serait préoccupant. Moi je tiens l’information d’une source très sure.

    Juste en ce moment j’écoute la BBC, mais aucune information n’a été donnée concernant l’exposition de son correspondant à un danger.

  4. Je vais passer ce fil de conversation à RSF.

  5. Je viens de parler avec une source qui a contacté les deux correspondants de la BBC et de RFI, à 23:02.

    C’est malheureusement vrai qu’ils sont recherchés par l’armée.

  6. Ce gouvernement d’union nationale est un cadeau empoisonné à rejeter catégoriquement !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

pulvinar consectetur diam Lorem neque. ipsum sed nunc felis efficitur. commodo lectus
Distributed by Agence web kindy