Accueil » Camp Boiro » La morale de l’immoral, chez Sékou Touré

La morale de l’immoral, chez Sékou Touré

Le grand reporter du Lynx Bah Mamadou Lamine nous dépeint Séku Touré sous toutes ses facettes. 

Recevoir des leçons de morale de la part d’un Sékou Touré, c’est  tellement insultant ! Parce que Sékou est plus qu’immoral, c’est un être  amoral. Il est un condensé de tout ce que l’homme a de vil, de pourri, de destructeur, de nuisible, de mortel.

Sékou le Verbeux est connu pour ses discours nourris par le socialisme marxiste, le léninisme et le maoïsme. Des théories et des philosophies politiques qu’ont animées d’illustres hommes et femmes. Opportuniste et machiavélique, Sékou s’en est saisi et les a prostituées. Véritable “Artisan du Verbe, il a subjugué tous ses auditeurs par sa véhémence et ses capacités de persuasion, de séduction verbale et son charisme.

Autocrate et psychologiquement dérangé, bien avant d’arriver aux affaires, il ne souffrait pas d’être contredit. C’étai déjà un abominable pète sec. Et après, il y a des illuminés qui cherchent à le comparer à N’Krumah ou à Sankara…

Devenu Président de la République de Guinée, il se transforme en chef de gang qu’il dirige avec maestria. Lui et ses complices ont passé leur temps à piller la Guinée et les Guinéens. A les tuer en s’appuyant sur ses parents et ceux de sa femme. Un vrai Al Capone version  Chicago. Cette équipe d’obsédés sexuels s’est  livré aux pires excès. Transformant nos compatriotes en véritables esclaves. Y compris sexuels. Ils ont multiplié les lupanars pompeusement appelés “Villas Syli”. Pour y déflorer des gamines arrachées à leurs familles et qu’on appelait “Filles de Protocole”.

Lire également: Guinée: Le gouvernement, une affaire des familles Touré et Keita 

Les exemples sont nombreux de familles où, dès que le chef de famille est arrêté, Siaka Touré et ses sbires tombaient sur les biens de la victime (argent, parcelles de terrain, véhicules) qu’ils se partageaint.

Sans compter les filles et/ou les épouses de la pauvre victime  Avec promesses de le libérer.

Nous avons parcouru un des livres d’André Lewin,  un des meilleurs amis du triste sire, “Ahmed Sékou Touré (1922-1984), Président de la Guinée de 1958 à 1984”, édité chez l’Harmattan en 2010.

Sékou et l’ambiguïté voire l’ambivalence du personnage  y sont dépeints avec de menus détails. Surtout dans le Chapitre 15.

Sékou s’y révèle avoir passé sa vie à mentir, à trahir, à tromper y compris ses amis et ses bienfaiteurs. Quasi obsédé sexuel, dans les années 1950 on l’appelait Mr TP (Monsieur Trois Pièces) ou Sékou draps, tant il sapait bien et tapait dans l’œil des femmes. Qu’il collectionnait.

 “Il ravage les cœurs, brise les ménages, se brouille avec les maris, les amis ou les amants, jusqu’à la bagarre”.

Politiquement, c’est connu, Sékou a été “fabriqué” par Cornut-Gentille et Houphouët Boigny. Formé à “La Croix du Sud” de Treichville, Sékou pique au PDCI, le Parti du Vieux beaucoup de symboles dont l’éléphant. Et, reconnaissant envers lui, il drague sa femme Thérèse. Cette dernière occupe la 10è place dans la liste de ses amantes présentées par l’auteur.

Il a trompé son bienfaiteur !

Dans les dernières années de sa satanique vie, il se tape une certaine FKB, Peulh et Vice-gouverneur de la BCRG.

Curieusement, en 1976, dans ses discours haineux contre les Peulh, il avait traité les femmes Peulh de prostituées…

Il utilisera celle-là plus tard pour ouvrir un compte dans une banque américaine appartenant à Rockefeller à New-York.

Il insulte une communauté et drague les femmes de cette communauté !

Lui le révolutionnaire, l’anti impérialiste, l’ennemi verbal et verbeux du capitalisme, il travaille avec l’un des plus grands symboles du capitalisme américain !

Lire également: La déclaration de guerre de Sékou Touré aux peuls: citations et analyses des propos de la honte, de Issirou Bah 

Il avait dit un jour «qu’en Guinée, ce qui se dit ne se fait pas et ce qui se fait ne se dit pas»!

Cet homme à la boulimie sexuelle sans limites tapait également dans l’œil des hommes. Lewin nous rappelle  ses relations avec Cornut-Gentille, haut commissaire de l’AOF à Dakar. Diallo Tély y travaillait. Sans doute au courant de certaines de ces aventures, il n’avait aucune chance de ne pas être tué par le monstre.

Dans son livre Lewin mentionne les rapports  du Tyran avec Charles-Guy Etcheverry, journaliste résidant à Dakar.

Celui-là, nous l’avons connu au CESTI de Dakar où il nous a enseigné entre 1966 et 1968.  Son homosexualité était un secret de Polichinelle.

Pour l’anecdote, nous nous rappelons ses mots en juin 1967, au début de la Guerre des six Jours : “Les Arabes, en s’attaquant à la juiverie internationale ne savent pas dans quel merdier ils se sont mis”,

Cette période de récurrentes grèves universitaires a connu le décès très suspect de notre compatriote Baldé Samba, alors Président de l’Union des Etudiants de Dakar.

Cette école de journalisme avait été créée avec l’appui du Gouvernement canadien et animée par Mr Georges Galipeau dont la fille a longtemps évolué à Radio Canada.

Il aurait été également l’amant collé-serré du Gentille Cornut, l’homme qui l’a fabriqué et protégé des administrateurs coloniaux évoluant en Guinée d’alors. En dehors de leurs attirances réciproques, ils appartenaient tous à la gauche française. Avec Mitterrand qui, bien après la mort de Sékou a fourni de l’aide à la scolarisation d’un de ses petits-fils.

Et surtout de son enfance malheureuse et de sa pénible scolarité, il a développé un puissant complexe d’infériorité et une jalousie mortelle contre les esprits brillants et « bien nés » avec qui il partageait les classes. Devenu PRG, il les a tous fait disparaitre.

Fondamentalement voici les mots dont il arrose l’infortuné HABIB. Des mots qui lui collent à la peau, des mots qui le dépeignent, lui Sékou. Mais comme le bossu ne voit pas sa bosse…

Musulman sincère:

 Voleur et tueur, il a passé son temps à égorger des musulmans et à faire ses ablutions avec leur sang !

Honnête citoyen:

Il avait  hypocritement préféré la  “Liberté dans la pauvreté”. Pour  s’enrichir sur le dos des Guinéens dont il appauvrit les enfants tout en léguant des fortunes à ses propres rejetons! Cherchez ses amis du côté de Rockefeller et de préférence au Texas.

Homme indigne cynique et sans conviction religieuse:

 C’est un autoportrait. Sékou vu par Sékou.

Courage et vérité:

Deux valeurs fondamentales qui ont tout le temps manqué au camarade Président. Tout le monde sait comment il a paniqué en août 1977, lors de la révolte des femmes et plus tôt lors de l’agression du 22 novembre 1970. Tous les chefs militaires qui ont découvert sa couardise alors qu’ils étaient venus le voir pour récupérer les clés des armureries, ils les a tous massacrés.

Etranger dans la famille Tall:

Habib a une famille, des origines connues,  vérifiées et vérifiables. Et lui Sékou ?

Tu disparaitras dans la honte et le mépris:

Dans les faits, cette prédiction sied mieux à Sékou qui a passé son temps à cracher sur le capitalisme et est parti mourir dans l’Ohio ! Pourquoi pas à Moscou ?

Faiseur émérite de complots,  Sékou n’a pas vu son fils faire la taule au Texas pour…COMPLOT !

Pire sa femme a connu  la Prison à Kindia où elle a déposé comme ses comploteurs de jadis. Pour se libérer des griffes de ses geôliers,  elle et son Mohamed, elle a dû passer à la caisse.

Ad vitam aeternam, ses descendants vont grenouiller dans l’ignominie !

Bah Mamadou Lamine

 

 

 

À propos konakryexpress

Je revendique le titre de premier clandestin à entrer en Italie, le jour où la mort de Che Guevara a été annoncée. Mais comme ce serait long de tout décrire, je vous invite à lire cette interview accordée à un blogger et militant pour les droits humains qui retrace mon parcours dans la vie: https://fr.globalvoices.org/2013/05/20/146487/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Distributed by Agence web kindy