Accueil » Politique » Référendum du 28 Septembre 1958: Résultats du scrutin pour la Guinée

Référendum du 28 Septembre 1958: Résultats du scrutin pour la Guinée

Référendum du 28 septembre 1958 en Guinée : Foto di attualità

Bureau de vote lors du référendum du 28 septembre 1958 en Guinée. (Photo by Dominique BERRETTY/Gamma-Rapho via Getty Images)

Je reprends les résultats de ce référendum du 28 septembre du site webguinee.net créé par feu Prof. Bah Tierno Siradio prématurément disparu à Washington dans la nuit d’hier lundi 20 aout 2018 à 20 :00 par suite d’un accident.

Sékou Touré a menti et fini par faire croire aux Guinéens que les Peuls ne voulaient pas de l’indépendance. Voici ce qu’il déclarait les 6, 21 et 27 Août 1976, dans trois discours sur ”la Situation Particulière du Fouta”

Ils ne voulaient pas de l’indépendance, ces Peulhs et ils ont humilié notre Peuple avec un vote massif de « OUI ». Au lieu d’en avoir honte, ils veulent encore détruire notre indépendance. Cela ne se fera plus jamais, et s’il faut que toute la Guinée se mette encore debout, couteaux, marteaux et fusils en mains pour les supprimer, les amener au tombeau et les ensevelir, la Guinée assumera ses responsabilités ! C’est la déclaration de guerre ! Ils veulent d’une guerre raciale ?

Eh bien nous nous sommes prêts ; quant à nous, nous sommes d’accord, et nous les anéantirons immédiatement, non par une guerre raciale, mais par une guerre révolutionnaire radicale. Nous disons donc que ces racistes ont présenté les traits de « Cheytane » avec la trahison, le mensonge, la division et puisque le combat est engagé contre « Cheytane », que nous voulons à tout prix enterrer, nous saurons enterrer ce qui reste de racistes au Fouta. Nous sommes déterminés à libérer le Fouta. Nous répétons que si le Fouta na pas été libéré le 28 Septembre 1958, désormais il sera libéré par la Révolution.

Quiconque violera désormais les consignes de l’honnêteté sociale, de la justice sociale en se livrant à des manifestations racistes, vous avez le pouvoir, Camarades militants, de l’égorger sur place et nous en assumons la responsabilité devant le Peuple de Guinée. Commentaire #5 : Appel au génocide digne de « Radio Mille Collines ». La guerre civile que Sékou voulait pour masquer ses carences n’eut pas lieu. Hommage soient rendu aux populations guinéennes. Vilipendés, abêties, affamés et effrayés, nos citoyens savent, même confusément, l’origine de leur mal. Cela n’a jamais été et ne sera jamais l’autre ethnie, même si des politiciens incapables croient avoir en l’ethnie un dérivatif commode et un fonds de commerce à vil prix.

Le Référendum du 28 Septembre 1958

Résultats du scrutin pour la Guinée

Circonscriptions Inscrits Votants OUI NON
Beyla 73 401 71 973 37 71 764
Boffa 33 422 31 544 133 31 368
Boké 40 476 31 070 99 30 951
Conakry 44 389 41 513 991 39 232
Dabola 20 349 19 247 8 19 225
Dalaba 45 128 31 523 6 903 24 676
Dinguiraye 26 537 23 537 76 23 438
Dubréka 45 479 44 109 23 44 049
Faranah 35 595 33 835 0 33 124
Forécariah 42 206 40 309 30 39 632
Gaoual 31 551 26 711 73 26 634
Guéckédou 59 771 57 089 1 57 070
Kankan 79 869 66 358 693 63 590
Kindia 55 213 53 928 1 021 49 904
Kissidougou 71 039 64 017 70 63 626
Kouroussa 43 476 31 940 643 31 200
Labé 113 349 68 471 27 440 40 143
Macenta 90 622 85 963 97 85 808
Mamou 54 562 44 288 455 43 453
Mali 53 328 41 779 5 701 33 824
NZérékoré 104 510 85 312 2 158 83 001
Pita 52 586 52 300 3 117 48 634
Siguiri 80 488 71 841 377 71 514
Tougué 29 256 21 024 3 905 17 006
Télimélé 52 426 37 584 2 907 84 527*
Youkounkoun 26 958 22 906 1 22 899
TOTAUX 1 405 986 1 200 171 56 959 1 130 292

À propos Abdoulaye Bah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lorem elementum velit, suscipit efficitur. non Aliquam
Distributed by Agence web kindy